Anonim
Image

La solution s'appuie sur l'IA Zinsrai centrée sur l'humain de Fujitsu, qui utilise les technologies d'intelligence artificielle de Fujitsu et utilise un modèle intégrant les connaissances de l'hydrologie pour produire une IA réalisant les prévisions avec une plus grande précision.

Ces prévisions fourniront aux autorités un outil essentiel pour réduire les dégâts causés par les inondations en cas de catastrophe naturelle, y compris en dépêchant du personnel dans les zones touchées et en aidant à prendre des décisions appropriées pour émettre des avis d'évacuation.

Fujitsu continuera à perfectionner cette technologie grâce à des essais sur le terrain menés avec des gouvernements locaux à travers le Japon dans le but de fournir une solution commerciale au cours de l'exercice 2019.

n

Au cours des dernières années, les gouvernements locaux du Japon ont été confrontés aux défis de la gestion des rivières qui causent de graves dégâts d'inondation à la suite d'événements de pluie fréquents et très localisés.

Les petites rivières qui traversent les zones urbaines, en particulier, connaissent souvent des augmentations soudaines du niveau de l'eau dues à l'impact de tempêtes de pluie et de typhons imprévisibles mais puissants.

Année après année, le risque de très graves dommages causés par les inondations représente une menace sporadique, mais de plus en plus grave, soulignant le besoin urgent de renforcer les mesures de prévention des inondations.

Dans le cadre de ces contre-mesures, des prévisions du niveau de l'eau ont été réalisées pour les grandes rivières désignées comme présentant un risque d'inondation.

Pour les rivières plus petites ou les zones où des capteurs de niveau d'eau ont été récemment installés, il était jusqu'à présent difficile d'établir des prévisions précises en raison du manque de données suffisantes sur le niveau d'eau et des derniers résultats d'observation du débit.

Pour résoudre ce problème, la technologie de Fujitsu prévoit les niveaux d’eau même pour les rivières avec des données de mesure limitées, ce qui permet au personnel chargé de la prévention des catastrophes de prendre des mesures préventives précoces afin de limiter les dommages.

Fujitsu a développé un modèle mathématique capable de trouver les paramètres optimaux lorsque l'apprentissage machine est utilisé pour former le modèle à partir de données antérieures sur les précipitations et les niveaux d'eau, en créant des fonctions basées sur le concept de modèle de réservoir, qui exprime le débit d'eau d'un bassin hydrographique.

À l'aide de ce modèle, l'IA a prédit les niveaux d'eau futurs en fonction des données recueillies pour présenter des données sur les précipitations et les niveaux d'eau, ainsi que des prévisions pour les prochaines heures transmises aux administrations locales par diverses organisations météorologiques.