Anonim

Approbation de l'euro pour le syntoniseur de modem câble de Broadcom, Richard Wilson
Broadcom affirme avoir le premier chipset tuner de télévision numérique à réussir le processus de certification EuroDOCSIS pour les modems câbles à large bande.
Le syntoniseur au silicium BCM3415 et le modem câble à puce unique BCM3350 de la société américaine ont passé la qualification EuroDOCSIS dans un modem câble fabriqué par D-Link.
La puce de syntoniseur CMOS, qui est censée remplacer jusqu'à 200 composants discrets traditionnellement utilisés pour la conception du syntoniseur, est également certifiée conforme à la norme DOCSIS.
Les différences entre les versions européenne et nord-américaine de la norme de modem câble DOCSIS incluent un canal aval à 33 MHz plus large de 8 MHz en Europe par rapport à 6 MHz aux États-Unis. EuroDOCSIS utilise donc des débits de symboles plus élevés, qui exigent des performances plus élevées de la part du syntoniseur ainsi que du démodulateur en aval, a déclaré la société.
Selon Tim Lindenfelser, vice-président et directeur général de la division Broadband Communications de Broadcom: «La certification EuroDOCSIS envoie un message clair aux fabricants: notre syntoniseur CMOS répond aux normes de fiabilité et de qualité auxquelles nous nous attendons tous dans les modems câbles.
Le syntoniseur prend en charge jusqu'à 256 MAQ (modulation d'amplitude en quadrature) et prend en charge une plage de sortie de fréquence intermédiaire (IF) de 36 à 44 MHz, suffisante pour les normes PAL nord-américaines et européennes.
Broadcom a également rejoint les rangs de plus en plus importants des sociétés de semi-conducteurs, prévenant des conditions commerciales difficiles.