Anonim
Stimaging

«La spirale infernale se poursuit», déclare Laurent Capella, secrétaire général du CAD-ST, syndicat des salariés de ST, «CAD-ST craint de voir ST entrer dans la même spirale qui a conduit à la destruction de ST-Ericsson.

Les réductions d'emplois actuelles sont volontaires en France mais obligatoires ailleurs. Un plan de 150 départs volontaires parmi les employés français a été présenté aux représentants du personnel français.

En dehors de la France, un site devrait être fermé - probablement à Edimbourg - dans le cadre d'une réduction de 450 emplois dans le groupe EPS, suite à l'intégration du groupe de convergence numérique dans le secteur Imagerie, indique CAD-ST.

n

ST déclare: "Le plan annoncé hier n'inclut pas le projet de fermeture de notre site d'Edimbourg".

Crolles, qui devrait recevoir 400 millions d'euros sur cinq ans dans le cadre du programme français Nano 2017 du gouvernement français et un total de 1, 3 milliard d'euros de fonds de R & D sur cinq ans, pourrait également connaître des réductions, ce qui signifie que le financement futur du FD-SOI la technologie mise au point à Crolles est menacée.

«Penser que la direction en place depuis de nombreuses années chez ST peut se réformer n’est pas crédible», explique Capella, «la reprise de ST se fera par une action réformiste radicale de ses deux principaux actionnaires.»